Skip to content Skip to footer

Résumé Boidechêne

Pas facile d’être un enfant sans histoire(s)… pour s’endormir. 
Arthur est triste. Il ne trouve pas le sommeil. Ses parents ne lui ont lu aucune histoire ce soir.
Soudain une voix jaillit de nulle part : «Tu veux que je t’en raconte une, moi ?» Qui parle ? Arthur est seul dans sa chambre. Vous allez trouver cela extraordinaire, c’est Boidechêne, sa commode !
Au début du spectacle, Arthur a grandi, il se souvient et il raconte…Nous sommes à la lisière du réel et du merveilleux jusqu’au moment où l’on bascule avec délice de l’autre côté, un procédé qui n’est pas sans faire écho à l’album référence de littérature de jeunesse de Maurice Sendak, Max et les maximonstres: un soir chez lui Max est puni, sa mère l’envoie au lit sans dîner. Dans sa chambre, une jungle étrange surgit de son imagination et il part en voyage au pays des Maximonstres… Arthur accède à la compréhension du monde qui l’entoure grâce aux explications fabuleuses de Boidechêne. C’est ainsi qu’il apprend qu’avant d’être une commode, Boidechêne était un arbre magnifique, qui tour à tour a été transformé en bateau, puis en meuble… À l’instar de Max, Arthur vit l’histoire de Boidechêne comme s’il avait été avec lui dans tous les épisodes de sa vie.